Procedures

Augmentation mammaire à Genève, Suisse

Email this Page Print This Page

L'augmentation mammaire est une technique de chirurgie plastique qui a pour but d'augmenter le volume des seins afin de créer une poitrine naturelle et d'aspect plus jeune. Grâce à ce procédé, les femmes avec des seins de petite taille peuvent obtenir une poitrine conforme à leurs souhaits, et celles ayant vécu une grossesse ou une perte de poids peuvent retrouver leur décolleté d'avant. En fait, les raisons pour lesquelles les femmes choisissent l'augmentation mammaire à Genève en Suisse sont nombreuses et diverses.

Le Dr Kai-Uwe Schlaudraff propose des interventions d'augmentation mammaire ultramodernes dans sa Concept Clinic à Genève. Pour en savoir plus, demandez en ligne une consultation avec le Dr Schlaudraff, ou appelez le cabinet au +41-22-54-000-54.

Le Dr Schlaudraff
Le Dr Schlaudraff

Les différents types d'augmentation mammaire

Alors que la plupart des chirurgiens plasticiens utilisent des implants pour pratiquer des augmentations mammaires, le Dr Schlaudraff, chirurgien plasticien pratiquant l'augmentation mammaire à Genève en Suisse, propose aux femmes une autre solution: elles peuvent choisir l'augmentation mammaire naturelle, que l'on pratique en greffant de la graisse. Afin de déterminer quelle méthode convient le mieux pour votre augmentation mammaire, le Dr Schlaudraff examinera votre physiologie spécifique et vos préférences personnelles.

L'augmentation mammaire naturelle

Les femmes qui ont des surplus de graisse dans l'abdomen, les flancs ou les hanches peuvent maintenant bénéficier des tout derniers progrès technologiques dans le domaine du prélèvement et de la greffe de graisse. Elles pourront ainsi réaliser leur souhait et augmenter leur poitrine en utilisant leurs propres tissus au lieu des implants habituels. Cette méthode révolutionnaire d'augmentation mammaire naturelle, que l'on appelle aussi „augmentation mammaire par transfert de graisse“, combine un remodelage du bas du corps par liposuccion et un transfert de la graisse dans les seins donnant une augmentation de 1-1.5 tailles de soutien gorge. Le résultat de cette technique d'augmentation mammaire est totalement naturel, tant au niveau de l'aspect visuel qu'au toucher. Demandez en ligne une consultationDemandez en ligne une consultation avec le Dr Schlaudraff, ou appeler le cabinet au +41-22-54-000-54.

L'augmentation mammaire traditionnelle avec implants

Pour les femmes qui ont peu d'excédent de graisse ou pour celles qui souhaitent une augmentation importante de leur volume mammaire (plus que 1.5 tailles de soutien gorge), les prothèses ou implants mammaires remplis de silicone restent le traitement idéal. Les implants sont généralement introduits via une petite incision pratiquée sous l'aréole ou dans le sillon sous-mammaire, et insérés sous la glande mammaire (rétro-glandulaire) ou sous le muscle pectoral (rétro-musculaire). Le volume ajouté par l'implant crée une poitrine plus généreuse et améliore la forme et la consistance des seins.

Les candidates à l'augmentation mammaire

L'augmentation mammaire en Suisse attire un grand nombre de femmes, y compris les jeunes femmes souffrant d'une poitrine qui ne s'est pas complètement développée, ou celles souhaitant mettre en valeur leurs courbes féminines. L'intervention convient aussi aux femmes d'âge mûr qui ont vu leur poitrine diminuer de volume et commencer à se relâcher ou à pendre. Dans ces cas, on combine généralement l'augmentation mammaire avec un lifting des seins.

Votre consultation

Lors de la consultation, le Dr Schlaudraff, certifié par les Conseils Suisse et Européen de Chirurgie Plastique Réparatrice et Esthétique et membre de l'ISAPS, s'entretiendra avec vous afin de savoir comment vous vous sentez par rapport à votre poitrine et quels résultats vous souhaitez obtenir après l'intervention. Il examinera ensuite votre poitrine et procédera à une évaluation minutieuse de la qualité de votre peau, du tissu graisseux, des glandes mammaires et du muscle pectoral. Il mesurera le volume, la largeur, la forme et la projection des seins, et notera spécifiquement la position des mamelons, la hauteur du sillon mammaire, ainsi que d'éventuelles asymétries. Cet examen détaillé permettra de choisir le type d'implants mammaires, leur surface (lisse ou texturée), leur position (rétro-glandulaire ou rétro-musculaire) ainsi que leur forme (ronde ou anatomique). Que vous souhaitiez une augmentation mammaire via l'utilisation d'implants ou via une greffe de graisse, le Dr Schlaudraff vous informera de toutes les options disponibles dans sa Concept Clinic à Genève en Suisse.

L'intervention chirurgicale

L'augmentation mammaire se pratique sous anesthésie générale dans une salle d'opération ultramoderne. Dans le cas des implants, le Dr Schlaudraff pratique une petite incision sur le pourtour de l'aréole ou dans le sillon sous-mammaire et crée la poche où va s'insérer l'implant, soit sous la glande mammaire (insertion rétro-glandulaire), soit sous le muscle pectoral (insertion rétro-musculaire).

Augmentation Mammaire SuisseAugmentation Mammaire Suisse

Le Dr Schlaudraff prendra ces décisions chirurgicales selon ce qui convient le mieux pour chaque patiente. Après l'insertion de l'implant mammaire, l'incision est refermée avec des sutures résorbables, et l'on applique un bandage de protection. L'intervention dure entre 1 et 2 heures au total. Il est possible de la pratiquer en ambulatoire, mais nous recommandons en général à nos patientes de rester à l'hôpital une journée pour un rétablissement optimal.

L'augmentation mammaire naturelle combine un remodelage du bas du corps par liposuccion avec un transfert de la graisse dans les seins. Le Dr Schlaudraff pratique d'abord une liposuccion assistée par ultrasons via des micro-incisions afin de prélever une quantité suffisante de tissu graisseux. La graisse est ensuite puis greffée dans la poitrine via des points d'injection à peine visibles. L'intervention dure entre 2 et 4 heures au total. Il est possible de la pratiquer en ambulatoire, mais nous recommandons en général à nos patientes de rester à l'hôpital une journée pour un rétablissement optimal.

Rétablissement et résultats

Les douleurs pendant les premiers jours suivant l'intervention varient selon les patientes. On parle généralement d'une tension ou d'une gêne qui restreint les mouvements de la partie supérieure du corps. Le pansement est enlevé après 1 ou 2 jours, et les seins stabilisés par le port d'un soutien-gorge de sport pendant environ 8 semaines. On peut prendre une douche et voyager quelques jours après l'opération.

Vous pourrez retourner à vos activités habituelles légères 2 à 3 jours après l'intervention chirurgicale, et devriez pouvoir faire des efforts physiques complets après 7 à 10 jours, excepté les mouvements énergiques des bras. Si votre travail nécessite que vous souleviez des objets, vous pourrez y retourner après ce même laps de temps, mais devrez probablement exclure initialement ce type d'activité. Le traitement des cicatrices et les massages des seins commenceront après 2 à 3 semaines.

Le résultat final se verra après 8 à 12 semaines, une fois que l'oedème se sera résorbé. A ce moment, vous pourrez aussi reprendre des activités physiques exigeantes telles que la plongée, l'escalade et le sauna, mais vous devrez éviter d'exposer la cicatrice au soleil pendant 3 à 6 mois.

Au sujet des mammographies

Les implants mammaires ou les injections de graisse dans la poitrine n'augmentent pas le risque de développement d'un cancer du sein. Que l'implant soit placé sous le muscle ou au-dessus, il n'empêche pas de détecter une grosseur lors d'une autopalpation des seins. Il est également tout à fait possible de subir des examens radiologiques servant à détecter le cancer du sein, mais vous devriez mentionner votre opération de réduction mammaire à votre médecin traitant avant qu'il n'entreprenne la mammographie. Ces examens devraient être pratiqués par votre gynécologue ou radiologue en même temps que les check-ups habituels de prévention du cancer, ou peuvent être demandés avant l'intervention pour vérifier la nature de certaines lésions suspectes.

Back to Top